Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Time Drive (partie 1)

タイム・ドライブ 1

Cobra se rend au palais de Shéhérazade, portant dans ses bras Lady qui est atteinte d'un mal étrange : son corps disparaît petit à petit ! A sa demande, Shéhérazade accepte d'utiliser son "Time Drive" afin de plonger dans le passé de Lady et remonter à la source du mal. Cobra l'accompagne, bien que ce soit dangereux pour lui. En chemin, ils revoient certains passages de son passé et de celui de sa partenaire, notamment l'époque où Lady était encore humaine, ou lorsqu'elle a eu son nouveau corps... Malgré le risque, Cobra plonge encore plus dans le temps, seul, et se retrouve alors une 20aine d'années en arrière ! Là, ses actions vont se méler à celles de son double du passé (avec son visage d'antant) qui était alors en train d'essayer de voler le trésor du palais de Guiloss, un tyran très puissant réputé immortel...

Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)Cobra : Time Drive (partie 1)



Staff

Réalisation Ken'ichi Maejima
Scénarii Mitsuyo Suenaga
Story-Board Ken'ichi Maejima

Doublage japonais

rôles principaux
Nachi Nozawa Cobra
Yoshiko Sakakibara Armaroid Lady
Naoya Uchida Cobra du passé
Minami Takayama Emeralda
Naomi Kusumi Guiloss
Jûrôta Kosugi Manidô
Tadashi Miyazawa Nuba (Yatsuba)
Chifuyu Shéhérazade
Kanako Tôjô Leila
Hiroko Uchida Paloma
Takeshi Maruyama Prince Rhom
Hiromi Sugino Bora
Ryusaku Chijiwa Frère de Paloma
Yukihiro Misono Soldat

Tout comme pour The Psychogun, le scénario suit très fidèlement le manga en couleur, quasiment plan par plan sur certaines séquences. Pas de scène inédite donc, ce qui n’est pas surprenant, vu qu’il y a tout de même presque 200 pages à adapter en 2 OAV. Ceci dit, là où la fin de The Psychogun paraissait trop expéditive, cette première moitié de Time Drive se tient très bien, ni trop courte, ni trop longue, ce qui est plutôt une bonne surprise.

L'autre bonne surprise, c'est du côté de la réalisation et de l'animation. Alors attention, on reste globalement dans ce que l'on a déjà vu avec The Psychogun, mais en un peu mieux tout de même. Visuellement, c’est toujours aussi magnifique, et on sent une réalisation un peu plus changeante, entre les mains de Ken’ichi Maejima, que ce que cela était avec Terasawa. Mais surtout, on a droit à quelques magnifiques arrêts sur images crayonnés ! Un petit air de Dezaki/Sugino au lointain, qui fait tout de même rudement plaisir, surtout qu'elles sont bien réussies, ces illustrations !

Côté musiques, pour en reparler un peu, il est à noter tout de même qu'il s’agit de nouvelles compositions de Yoshihiro Ike, toujours dans le même style assez discret. Comme pour les précédentes OAV, je dirais qu'elles manquent un peu de présence, mais restent agréables à écouter. Et puisque l'on est dans le créneau musical, signalons que les génériques aussi sont nouveaux, pour le son et l’image. Si le générique de début est au final très quelconque, celui de fin est par contre très réussi.



Mon avis...

Pour ma part, ce nouvel opus m’a globalement bien fait plaisir. Certes, cela manque toujours d’un peu de punch ou de virtuosité dans la réalisation, mais sur les 25 minutes de l’épisode (hors génériques), c’est tout de même pas mal du tout, et j’ai vraiment passé un bon moment, surtout lors de la scène où on a la "naissance" de Lady, qui est assez magnifique, avec ses multiples crayonnés qui apportent un plus indéniable, rappelant la série originale de 1982. Sur l'ensemble des 6 OAV qui sortiront en 2008/2009, cet opus reste le meilleur pour moi.


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2017
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément