Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


1. La clé de Shiva

Shiva no kagi シバの鍵

A la veille de Noël, Cobra sauve Secret, une jeune femme poursuivie par des Pirates de l'Espace, qui lui remet une clé avant de s'évanouir. Mais la surprise est de taille pour notre héros : Secret est le sosie parfait de Dominique ! Il réussit à abattre les assaillants mais est tout de même grièvement blessé. Un peu plus tard à l'hôpital, après s'être remis rapidement de ses blessures, il arrive juste à temps pour sauver à nouveau la jeune femme de Black Bone, qui recherche la clé que possède désormais Cobra. Il apprend de plus que Secret fait partie de la Police Intergalactique, comme Dominique autrefois...

Cobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de ShivaCobra : La clé de Shiva



Staff

Direction de l'anim. générale Michiko Yamamoto
Direction de l'animation ROKOKO
Scénarii Kôji Ueda
Story-Board Keizô Shimizu
Direction technique Mitsutaka Noshitani
Dessins clés (genga) ROKOKO, Minako Nishida, Tamako Miyanishi, Kaori Yamazaki, Hideaki Shimada, DENSHIN, Noritaka Kanetaka
Dessins clés 2 (genga) Akane Sakai, Aya Tanaka, Tomaki Kôta, Yôsuke Miura, Kanama Nakao, Naoko Shôkinji, Shôko Tanada, Saori Yoshida, Yuri Ichinose, Shôhei Hosono, Nakamura production
Animation (dôga) Magic Bus : Yoshihide Fukushima, Saori Yoshida
Magic Bus Niigata : Nozomi Kuwashima, Maya Hashimoto, Narika Nakano, Yoshimi Shinada, Ikumi Ookubo, Ayumi Hirayama
YABES Production, HANIL Animation, GOLDEN BELL
Contrôle de l'animation Yuri Ichinose
Coordination des couleurs Yuka Sakaguchi
Effets spéciaux Yuka Sakaguchi
Digital Paint Magic Bus Niigata : Kumi Kanazawa, Hanako Nakamura, Kazumi Sakurai, Ayako Hatori, Yôko Watanabe
YABES Production, HANIL Animation, GOLDEN BELL
Création artistique Jirô Kôno
Art board Jirô Kôno
Décors IMAGE ROOM JIRÔ : Fumiko Takahashi, Rei Ooyama, Shô Ogata, Akira Okamoto, Akihiko Kôno, Masaru Toya, Kunio Kaneshima
Design Material Coop. Terasawa Production, A-Girl Rights

Doublage japonais

rôles principaux
Naoya Uchida Cobra
Maaya Sakamoto Secret
Yoshiko Sakakibara Armaroid Lady
Mayumi Yamaguchi Black Bone
Ikkyu Jyuku Docteur
Hiromi Hirata Infirmière
Jun'ya Miura Chauffeur
Shigehiro Yamaguchi Conducteur
Mitsuaki Kanuka Zoros
Kissei Kumamoto Pirate de la Guilde
Yukitaro Namura Pirate de la Guilde

Diffusions principales

JaponBS11 - samedi 2 janvier 2010
Francekzplay (internet) - samedi 2 janvier 2010

D'un point de vue scénario, on suit assez fidèlement le manga, avec quelques petits rajouts mineurs (comme l'échange vidéo avec Lady, à la fin de l'épisode - sans doute pour la montrer un minimum), mais hormis cela, il n'y a pas grand chose d'inédit. L'adaptation passe cependant très bien, surtout si on ne connait pas l'histoire originale, et ce début de saga ne laisse pas encore filtrer grand chose des évènements à venir.

Pour ce qui est de l'animation et de la réalisation, on retrouve le même travail global que pour les OAV, avec juste un peu moins de moyens, probablement. Du coup, on y retrouve les mêmes "défauts" : un manque de punch évident pour certaines scènes et un manque d'audace dans la réalisation. Le manga original sert bien entendu de base pour le storyboard, mais tout en respectant l'histoire à la lettre, on aurait aimé un peu plus de mouvements dans certaines scènes. La réalisation se contente ici de calquer le manga, presque case par case, et le résultat fait un peu trop léger à l'arrivée. Ca se laisse regarder, toutefois, et il est tout de même plaisant de voir Cobra en animé, même si on reste loin de ce que l'on a pu connaître avec la première série télé.

Il y a tout de même de bonnes surprises, avec l'emploi de quelques crayonnés assez jolis, ou de quelques plans répétés 3 ou 4 fois, comme le faisait si souvent Osamu Dezaki. Cobra nous gratifie également de quelques mimiques qu'on lui connait bien, ou encore le passage dans l'ambulance, où il gesticule dans tous les sens, reste assez sympathique. Certains ont par contre constaté avec amusement que Cobra passait de sa tenue "soirée" à sa tenue rouge d'un seul coup à la fin de l'épisode, mais ça, c'est pour chippoter ^^

Niveau musiques, ce sont par contre les mêmes que pour les OAV, peut-être un peu mieux utilisées. On peut être un peu déçu sur ce point, car elles manquent toujours autant de présence. Hormis un ou deux titres qui peuvent rester en tête, on ne retient pas grand chose, ce qui est dommage.

Enfin ce qui pourra surprendre, c'est bien entendu la nouvelle voix (japonaise) de Cobra, avec Uchida Naoya (la voix du Cobra "jeune" dans Time Drive) qui remplace Nachi Nozawa, voix officielle de Cobra depuis des années. Ca surprendra les habitués de l'ancienne voix, bien entendu, mais dans l'ensemble, Uchida Naoya s'en tire plutôt bien, chose qui pourra être constatée au fil des épisodes.



Mon avis...

Au final, ça se laisse tout de même regarder, même si on pouvait espérer un peu mieux, un peu plus diversifié ou éloigné du manga, et un peu plus "punchy". Dans l'ensemble, ceux qui ont apprécié les OAV (surtout Time Drive) ne seront pas déçus. Pour les autres, il faudra sans doute attendre quelques épisodes de plus pour vous faire une idée globale, en essayant de ne pas trop penser à Dezaki/Sugino... A titre personnel, je pense que le staff principal fait globalement un boulot correct, mais il est dommage que l'équipe ne prenne pas son envol en mettant sa propre vision de l'homme au psychogun en avant, plutôt que de rester trop dans l'ombre du manga. Les intentions sont bonnes, ça manque juste d'un peu d'audace...


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2017
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément