Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


4. Le fantôme de la Cité d'Or

Ôgon kyô no bôrei 黄金郷の亡霊

Cobra, sous les coups de Garcia, le terrible combattant de Bogard, fini par retrouver la mémoire ! Il termine d'un seul coup son combat et repart aussitôt, accompagné de Bonnie, secourir Secret qui est depuis 2 jours coincée à quelques mètres du panneau de contrôle de Garon. Cependant ils ne peuvent toujours pas s'approcher des commandes. Bonnie leur indique alors un puits qui mène au cœur névralgique du moteur, mais là, ils sont assaillis par des illusions maléfiques, projetées vraisemblablement par Midora, une prêtresse qui s'est suicidée en ce lieu un mois plus tôt...

Cobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'OrCobra : Le fantôme de la Cité d'Or



Staff

Direction de l'anim. générale Yukari Kobayashi
Direction de l'animation Ichirô Hattori
Scénarii Mitsuyo Suenaga
Story-Board Jôhei Matsura
Direction technique Jôhei Matsura
Dessins clés (genga) Ichirô Hattori, Nobuaki Shirai, Satoru Yamashita, Masami Yamashita, Saburô Masuya, Hideo Maru, Hideo Amamiya, Takashi Tanazawa, Masaroi Ichihara, Fuminori Tsukida, Satomi Yamanaka, St.Lei, WANPAKKU
Animation (dôga) Yukiko Okada, Ikue Yoshima, Mitsuhiro Mori, Atsushi Yamazaki, Tomoko Tani, Kaori Ishii, Hikaru Ookura, Rina Takenawa, Tatsuya Miki, CORE
Contrôle de l'animation Yukiko Okada
Coordination des couleurs Rika Nishio
Effets spéciaux Kuniharu Okano
Digital Paint Asami Saitô, Yoriko Matsumori, Rie Takahashi, CORE, Studio ELLE
Création artistique Jirô Kôno
Art board Jirô Kôno
Décors Tezuka Production, Masami Saitô
COSMOS arts : Hageshi Katsumata, Yukie Katsumata, Hironori Ishikawa, Kyôko Kitano, Motohisa Kaneda
Design Material Coop. Terasawa Production, A-Girl Rights

Doublage japonais

rôles principaux
Naoya Uchida Cobra
Maaya Sakamoto Secret
Ryoko Shiraishi Bonnie
Yoshiko Sakakibara Armaroid Lady
Kiyomitsu Mizuuchi Bogard
Kenji Yamauchi Kelly
Marika Hayashi Midora
Yûmi Kawashima Danseuse
Hiroki Amemiya Homme de main 1
Dai Imuta Homme de main 2

Diffusions principales

JaponBS11 - samedi 23 janvier 2010
Francekzplay (internet) - samedi 23 janvier 2010

Quatrième et dernier opus de cette petite saga, tout converge vers le moteur de Garon, avec l'explication finale du "mystère" qui entoure tout ça. Finalement ça reste simple au niveau du scénario, mais comme l'ensemble est bien raconté, sans temps mort, on ne s'ennuie pas, ce qui reste l'essentiel. Par contre après le très bon 3ème épisode, on retombe là à un niveau standard de réalisation qui par moment fait même un peu cheap. On s'était arrêté sur une bonne mise en scène entre Cobra et Garcia, et là, hormis quelques beaux crayonnés, le combat entre les 2 hommes est finalement réduit à sa plus simple expression et un peu gâché même. Des plans un peu trop figés, ou qui bougent à peine, qui traduisent soit un manque de moyens soit un manque de volonté de la part des animateurs, c'est au choix. C'est ceci dit moins flagrant dans la seconde moitié de cet épisode, avec des actions plus à distance, mais tout cela est un peu dommage quand même.

Heureusement que Cobra a la classe et que les filles sont jolies : l'épisode se laisse tout de même regarder, mais c'est une "excuse" dont il ne faut pas trop abuser quand même...



Mon avis...

Au final, j'ai globalement apprécié, mais je reste clairement sur ma faim, cette fois-ci, au niveau de la réalisation générale, surtout après les très bons passages du 3ème opus. Les images sont belles, le chara-design est agréable, certains décors sont magnifiques, sur ce plan là, pas grand chose à redire... sauf que c'était déjà le cas sur papier, mais soit. Certains passages sont vraiment très bons, mais hélas ils sont un peu trop espacés au gré des épisodes, et au contraire, sur d'autres scènes, on sent que c'est le minimum syndical qui a été fait. Donc il y a du bon et du moins bon, mais disons que dans l'ensemble "ça passe".


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2017
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément