Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian

Cobra Tribute




C’est un fait, Cobra inspire encore et toujours divers artistes, que ce soit notre bonne vielle série, ou ce que l’on peut encore imaginer sur le futur film à venir d’Alexandre Aja. Ce petit article n’a que pour but de vous présenter deux d’entres eux, découverts récemment, dont les travaux sont assez superbes, chacun dans leur propre style.


Gérald Parel est illustrateur pour Marvel, Dark Horse, Soleil ou encore Delcourt. Il est également character-designer pour des pubs ou des films, et Cobra est l’une des nombreuses références qui ont marqué son enfance, et pas la moindre. En témoigne ci-dessous quelques-unes des illustrations, basées sur l’univers de Cobra :


Gerald Parel : Cobra

Gerald Parel : Gelt / Dominique

Gerald Parel : Catherine

Comme il le dit lui-même : « Une ribambelle de dessins animés ont marqué mon enfance. Mais Cobra c'était quand même le plus cool ! Les personnages (féminins), la musique très acid jazz - que je m'écoute régulièrement pour bosser - l'ambiance space opera, et évidemment l'arc "RugBall" et ses allures de films, tout ça fait que je peux encore en parler avec passion et sans honte malgré mon âge adulte. »



Cyril Terpent, storyboarder de son état, et fan de cinéma, adorait lui aussi le dessin animé de son (notre ^^) enfance, et l’affiche Teaser de Cobra sera un déclic et l’occasion de s’exprimer sur ce sujet :


Cyril Terpent : Cobra

Cyril Terpent : Cobra et une Cobragirl

Pour lui, l’idée était de « reprendre un concept existant et tenter de lui insufflé une dose de modernité car Cobra à près de 30 ans déjà ! Ce fut l'idée et le défi de base de mes illustrations ». Cyril détaille un peu ses 2 illustrations : « la première (Cobra qui dégaine le psychogun) c'était plus l'envie d'avoir une illustration qui ai de la pêche, qui montre ce que l'affiche teaser ne montre pas : l'action, donc il n'y a pas eu d'influence particulière. La seconde est plus complexe, je voulais une illustration très posée, qui dépeigne l'univers de Cobra et tout ce qu'il représente (le cigare, les femmes, le psychogun ...). Pour celle-ci il y a beaucoup d'influence et notamment cinématographique : Blade Runner (j'y fais clairement référence avec le panneau commercial où on retrouve la geisha), le côté James Bond dans la pose de Cobra avec l'arme et la fille s'accrochant à ses épaules... C'est toute la difficulté de Cobra, se réapproprier un univers (bon courage A. Aja). L'affiche n’en montre pas trop puisqu'elle est sensée attirer les producteurs, la série animée est excellente mais tout comme le manga elle à près de 30 ans, il faut donc jongler entre les deux. Jouer avec les souvenirs que la série évoque pour tous les enfants né fin 70 début 80. Dans l'affiche le psychogun à déjà été re-designé, la combinaison cuir aussi donc pour cela elle est une aide à la modernisation de Cobra. Les anciennes illustrations ont un graphisme particulier, des poses typées .... C'est à la fois kitch et superbe tout dépend si l'on veut, rendre hommage et reprendre tel quel l'univers ou bien le réinterpréter et le moderniser ».



Merci à Gérald et Cyril pour leurs réponses et leurs passions. Je ne peux que vous inviter à visiter leurs sites/blogs respectifs :

http://geraldparel.com
http://cyrilterpent.blogspot.com




Sources :
- Les artistes eux-mêmes ^^
Date article : 23 novembre 2011
Dernière modification : 23 novembre 2011


Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2017
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément