Cobraworld
Cobraworld
Site non-officiel dédié à "Cobra the Space Pirate"
Site non-officiel dédié à
"Cobra the Space Pirate"


Ecrit par Joe Gillian

Sasja Antheunis : l'interview !




Pages 1 2

C'est en 2012, à la fin de l'année, que l'idée m'est venue de contacter Sasja Antheunis, interprête de grand talent de Time Drive sur les OAV de Cobra, et de l'opening de la nouvelle série télé de Cobra. Sasja a accepté avec plaisir de répondre à mes questions (le tout par mail), et c'est donc avec grand plaisir que je peux vous proposer l'interview suivante !
Nota : La 2nde page contient l'interview originale en anglais / 2nd page present the english version.



Sasja Antheunis

Bonjour Sasja, comment était votre enfance en Australie ? Quand avez-vous décidé de vous lancer dans la musique et pourquoi ?

Sasja Antheunis : J’ai grandi avec mon frère aîné dans une banlieue de Melbourne nommée Eltham. Mon père est un musicien, artiste-interprète et ma mère est son manager. Donc on peut dire que j’ai grandi dans le métier. Très jeune j’ai écrit et chanté mes premières chansons et je n’ai jamais envisagé devenir autre chose que chanteuse ou actrice. Mon seul démon c’est l’interprétation car je doute de mes capacités. Je suis très critique à mon égard et tends à une impossible perfection. J’ai étudié le violon, le piano, la percussion et pratiqué le tennis. J’adore le tennis et, enfant, j’étais très sportive. Même petite, j’ai toujours détesté aller chaque jour à l’école, c’était une lutte journalière. Par contre j’y avais de bons amis. Je n’ai jamais aimé le poids et la bêtise de cette « civilisation » qui vient avec la fréquentation d’une école. J’étais plus heureuse à la maison, à peindre ou faisant mes propres travaux. A l’age de 16 ans j’ai auditionné pour VCASS (Victorian College Of the Arts Secondary School - http://www.vcass.vic.edu.au) pour me spécialiser dans l’improvisation vocale et j’ai été acceptée. L’année suivante, lorsque j’ai commencé, entourée par de jeunes danseurs et musiciens, je me suis sentie à ma place pour la première fois de ma vie. Il n’y avait aucune pression des camarades pour s’intégrer. Ils aimaient ce qu’ils faisaient, savaient ce qu’ils voulaient faire et étaient très heureux de le faire.


Vous avez participé à de nombreux titres avec Yoshihiro Ike : comment l'avez vous rencontré ?

S.A. : Une amie commune m’a présenté Yoshihiro. Elle savait qu’il était un compositeur accompli et j’étais une chanteuse, auteur-compositeur à Tokyo, cherchant à travailler. Je venais d’écrire et d’enregistrer un album à Londres... Il a entendu ma musique et c’est là que tout a commencé. Je le considère maintenant comme l’un de mes meilleurs amis.


Comment travaillez-vous ou choississez vos projets avec lui ?

S.A. : Ike fonctionne 365 jours par an, 24h sur 34 et 7 jours sur 7 ! Je ne pense pas qu’il dort. Dès qu’apparaît un travail pour lequel nous sommes en mesure de collaborer nous sautons sur l’occasion.


Ensemble, vous avez notamment travaillé sur Karas et sur Cobra the animation, 2 séries animées qui ont eu un bon succès. Est-ce que c'est un travail différent par rapport à vos autres travaux pour la télé ou le cinéma ?

S.A. : Actuellement non, je ne ressens aucune différence entre travailler pour un film ou une série télé d'un côté, ou bien pour un animé de l'autre. On me donne un schema de base de l'histoire ou de la scène et je travaille à partir de là.


Qu'est-ce que vous regardez en général et/ou est-ce que vous regardez des animés parfois ?

S.A. : J'ai plaisir à regarder des films et téléfilms japonais. Enfant, mes parents suivaient de près ce que mon frère et moi regardions à la télévision. une série par exemple avec laquelle ils n'ont pas eu un problème était "Magic Monkey", et mon frère et moi adorions ! On reproduisait des scènes de combat dans le jardin avec des balais et des râteaux ! J'ai aussi beaucoup aimé "Kimba le lion blanc" et "Astro Boy" !


Avez-vous regardé les différentes séries de Cobra ? (la vieille série ou les récentes)

S.A. : J'ai vu quelques morceaux de la série originale de Cobra et j'ai vu l'ensemble des séries récentes. J'ai participé aussi aux sous-titres qui ont été demandés.


Sasja Antheunis & Ike Yoshihiro Sasja Antheunis Clip promo Cobra


Vous avez fait également un très joli clip promotionnel pour Cobra ("Cobra the Space Pirate"). Est-ce que c'était la première fois que vous faisiez cela ? Comment cela s'est-il passé, et s'il y a d'autres occasions, est-ce que vous le referiez ?

S.A. : Oui, de tous les projets auxquels j'ai participé ici au Japon, c'était la première fois que je participais à un clip musical. Cela a été fait pour des publicités à la télévision ou sur des grands écrans publicitaires au Japon. Faire ce clip a été très amusant ! Toute l'ambiance était assez détendue et le travail assez simple à réaliser, et tout le monde a pris beaucoup de plaisir à le faire. Donc oui, si j'ai l'occasion de refaire ce genre de chose alors j'en serais ravie.


Enfin quels sont vos projets actuels ou dans un futur proche ?

S.A. : Actuellement, on peut m'entendre dans un drama japonais sur la chaîne Fuji TV, appelé Saki. Ike et moi avons écrit et enregistré la chanson en décembre de l'année dernière. On peut aussi m'entendre sur le générique de fin d'un film japonais qui sort cet été au Japon. Les futurs projets arrivent toujours de façon imprévue. Enfin cette année, j'espère pouvoir enregistrer une partie de ma propre musique originale plutôt que de me concentrer uniquement sur des œuvres commandées pour les autres.


Merci beaucoup Sasja pour cette interview et je vous souhaite beaucoup de succès pour vos projets.

Merci beaucoup également,

Sasja



Pour information, le site internet de Sasja Antheunis : http://www.sasja.info


Pages 1 2

Cobra - Copyrights © BUICHI TERASAWA / A-girl Rights
Tous droits réservés.
Cobraworld © 2000-2017
Mentions légales
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément
Site officiel : www.buichi.com
Site crée et maintenu par Stéphane Clément